Elektro Sonderer AG approvisionne l’Appenzell en énergie solaire

Réussir avec le photovoltaïque

Journal 02/13 Sonderer Gross

Michael Koller et Marco Sonderer devant leur première installation photovoltaïque.

Le photovoltaïque est un secteur d’avenir. Les modifications législatives aplanissent la voie, la recherche et le développement rendent la technologie commercialisable. L’électricien a ainsi la possibilité d’élargir son domaine d’activité avec Winterhalter + Fenner / ElectroLAN.

Seuls quelques nuages recouvrent le ciel de l’Appenzell ce mardi matin de bonne heure. C’est l’un des rares jours où pointent quelques rayons de soleil par ce printemps le plus pluvieux jamais enregistré. L’homme et la nature tentent, aussi bien l’un que l’autre, de profiter de ce moment le plus pleinement possible.

Les propriétaires des installations photovoltaïques de plus en plus nombreuses à orner les toits du demi-canton et installées par l’entreprise appenzelloise Elektro Sonderer AG souhaitent eux aussi profiter du soleil. En effet, malgré un maigre rayonnement ce printemps, les perspectives sont radieuses pour tous les acteurs du photovoltaïque.

Lancement suite à la demande d’un client
Marco Sonderer, directeur d’Elektro Sonderer AG, et Michael Koller, chef des projets photovoltaïques, montent dans la voiture électrique de l’entreprise, alimentée à 100% par l’énergie solaire, pour présenter leur première installation photovoltaïque. «Nous nous sommes lancés sur le marché du photovoltaïque lorsque l’un de nos fidèles clients nous a demandé une contre-offre pour une installation», explique Marco Sonderer. «C’était à la fin de l’année 2011. Nous sommes maintenant nous-mêmes surpris de la bonne marche des affaires.»

En termes de modules vendus et de surface installée, la Suisse est clairement à la traîne par rapport à l’étranger. En Allemagne, le courant solaire représentait 3,2% de la consommation électrique en 2011 contre seulement 0,6% pour la Suisse en 2012. Ces chiffres ont cependant énormément augmenté depuis 2009 et le lancement de la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC). Michael Koller en est convaincu: «La RPC nous a également aidé lors de notre lancement dans le domaine du photovoltaïque.»

Elektro Sonderer AG avait déjà eu affaire à des installations photovoltaïques avant qu’un de ses fidèles clients ne lui demande une contreoffre. «Il est arrivé qu’un couvreur monte une installation et nous demande de la raccorder au réseau électrique», raconte Marco Sonderer. «Nous avons ainsi assumé la responsabilité pour une installation montée par un autre. En effet, lorsque quelque chose ne fonctionne pas, c’est nous que le propriétaire de l’installation appelle, et non le couvreur.»

Pour Ivan Fust, spécialiste en photovoltaïque chez Winterhalter + Fenner à Saint-Gall, il est évident qu’une installation PV doit être montée par un électricien. «C’est l’électricien qui assume la responsabilité lorsqu’il raccorde une installation », explique-t-il. «C’est la raison pour laquelle il doit tout monter lui-même.» Pour procéder au montage, un électricien a besoin d’une autorisation d’installation de l’ESTI. Il doit aussi respecter les directives de la SUVA pour la sécurité du travail sur toiture. «Le mieux est que l’électricien fasse participer un couvreur au montage pour bénéficier de ses connaissances spécialisées», conclut Ivan Fust.

Pouvoir offrir ce produit à ses clients fidèles a été en fin de compte décisif pour la décision d’Elektro Sonderer AG de se lancer dans le domaine du photovoltaïque. «Nous ne voulions pas risquer de perdre des clients tout simplement parce que nous ne montons pas d’installations photovoltaïques », explique Marco Sonderer pour commenter la décision de l’entreprise.

Tout a commencé avec une installation de test
Une première installation de test a été construite sur le toit de la maison du parrain de Marco Sonderer. «Nous avions ainsi la liberté de faire des essais et de commettre des erreurs», préciset-il. Ils ont construit leur première installation sur un toit en acier avec une puissance de 81 kWc et quatre onduleurs SMA Sunny Tripower 17’000TL. Ils ont depuis à leur actif 850 kWc. Depuis lors, les quelques nuages restants ont disparu et c’est un beau ciel bleu qui s’étend au-dessus de leurs têtes. L’énergie des rayons du soleil frappant les toits peut être exploitée de plus en plus efficacement grâce au développement technique.

Roman Christen, Product Manager en charge des énergies renouvelables chez Winterhalter + Fenner / ElectroLAN, estime qu’une belle période attend le secteur du solaire. «Au cours de ces trois dernières années, le prix des modules solaires a baissé de plus de 50%. Dans un même temps, le rendement a été multiplié par cinq depuis l’année 2000», résume-t-il. Selon Roman Christen, les modules solaires étaient auparavant peu rentables en termes de bilan de CO2.

En raison de la durée de vie réduite et du mauvais rendement, les émissions produites lors de la fabrication ne pouvaient pas être compensées par la suite lors de l’exploitation. «Aujourd’hui, l’énergie grise est déjà compensée au bout de deux ou trois ans. Le prix du courant a par ailleurs baissé au niveau du prix du marché», poursuit Roman Christen.

Les collaborateurs d’Elektro Sonderer AG ont joué un rôle moteur primordial dans la décision de l’entreprise de se lancer dans le photovoltaïque. «Notre personnel était convaincu par cette activité. Nous voulions vivre une expérience avant-gardiste», raconte Marco Sonderer. «Le prix et la marge n’étaient pas cruciaux.» Acquérir le savoir-faire est en effet un processus long et permanent. «Nous avons dû investir beaucoup de temps pour nous informer sur les produits et les problématiques de ce secteur. Il existe certes des cours mais ils ne sont pas exhaustifs», poursuit Marco Sonderer. «C’est la raison pour laquelle l’offre de Winterhalter + Fenner nous a aussi aidés au début.»

Collaboration avec Winterhalter + Fenner / ElectroLAN
Winterhalter + Fenner / ElectroLAN propose à l’électricien tout d’un seul tenant pour réaliser un projet photovoltaïque. Ce service complet commence avec l’élaboration du dossier de planification, passe par les offres et la livraison du matériel et va jusqu’aux preuves de statique et à l’assistance technique pendant l’installation.

La décision de collaborer avec Winterhalter + Fenner et de ne pas acheter les modules sur le marché a été motivée par des considérations sécuritaires. «Nous voulions un partenaire qui soit véritablement à nos côtés», explique Marco Sonderer. «Nous voulions avoir la possibilité de pouvoir nous tourner à nouveau vers lui dans cinq ans.» L’assistance de Winterhalter + Fenner était aussi importante pour Michael Koller. «Au début, nous ne savions pas toujours où trouver les informations. Winterhalter + Fenner dispose du réseau nécessaire. Je pouvais également les appeler y compris en pleine installation sur le toit», précise-t-il.

A l’avenir, l’énergie solaire jouera un rôle important dans l’alimentation électrique. L’objectif de Swissolar, l’Association suisse des professionnels de l’énergie solaire, est que 20% de la production électrique et 20% des besoins en chauffage soient couverts par l’énergie solaire en 2025.

C’est un fait, le marché subit de rapides transformations. «Les clients sont de plus en plus informés et veulent une installation sur leur toit de plus en plus rapidement », explique Marco Sonderer pour commenter les défis à venir. «Nous sommes par ailleurs de plus en plus confrontés au concept d’entreprise générale qui prend le pas. Les gens veulent un seul interlocuteur et non cinq.»

Elektro Sonderer AG a réussi de s’implanter avec succès sur le marché du photovoltaïque et de s’y faire un nom en un an et demi. Cette prouesse a été rendue possible par la conviction des collaborateurs, l’ouverture d’esprit de la direction et le partenariat avec Winterhalter + Fenner / ElectroLAN.



© 2009 Winterhalter + Fenner AG / ElectroLAN SA
Tous les textes et illustrations sont protégés par des droits d'auteur et n'ont pas le droit d'être reproduits sans autorisation.