Regard dans les coulisses de notre service informatique

«La première connexion Internet, je l’ai établie à l’aide d’un serveur et d’un modem ISDN.»

IT Gross

Entretien avec le chef de service Marcel Fehr et le chef du projet E-Business, Simon Andres

Quel a été votre parcours professionnel?

Marcel Fehr: J’ai suivi une formation de mécanicien de machines, métier que je n’ai toutefois jamais exercé. Après mon apprentissage, j’ai enchaîné sur des études d’ingénieur en génie mécanique avant de m’orienter vers l’informatique. J’ai travaillé pendant deux années au centre de calcul interne du Technicum. J’ai ensuite suivi, en cours d’emploi, des études postdiplôme d’ingénierie des systèmes à Berne. Je travaillais alors pour une société d’informatique qui développe des logiciels d’entreprise. Trois ans plus tard, je suis entré au service de Winterhalter + Fenner. A l’époque, il y a vingt ans environ, nous avions un seul PC pour toute l’entreprise (le reste n’était que des terminaux). La première connexion Internet, je l’ai établie à l’aide d’un serveur et d’un modem ISDN. Ce serveur se connectait à Internet une fois par heure, pour envoyer et recevoir les mails.

Quand David von Ow a été nommé directeur général, je suis devenu responsable du service informatique. Avec la déferlante du E-commerce, notre service est passé à une vitesse supérieure. En effet, une fois de plus, l’importance des technologies de l’information pour une entreprise s’en est trouvée considérablement accrue. Auparavant, notre travail se limitait à encadrer nos collaborateurs. Dans le sillon du Webshop et de l’App mobile, nous avons été amenés à nous occuper des clients externes en plus de nos propres collaborateurs.

Simon Andres: Dans le cadre de mon apprentissage de médiamaticien, j’ai passé ma troisième année de formation chez W+F, sous la houlette de Marcel Fehr. J’ai ensuite suivi et réussi des études d’informatique en cours d’emploi. Dans notre service, je suis responsable du Webshop et de l’App mobile, ainsi que d’autres domaines supplémentaires.

Pourquoi travaillez-vous dans l’informatique? Qu’est-ce qui vous intéresse dans ce domaine?

Marcel Fehr: Dans le service informatique d’une entreprise, on est amené à entrer en contact avec un grand nombre de personnes, de services et de processus de cette entreprise. C’est passionnant. Dans mon métier, jamais l’informatique ne m’a ennuyé. Nous travaillons sur des bases de données, des Webshops, des Apps, etc., autant de domaines qui sont en évolution permanente, ce qui les rend aussi impressionnants que fascinants.

Simon Andres: L’informatique est un secteur diversifié et passionnant: il faut toujours s’informer des dernières nouveautés car elle se développe à un rythme effréné. Je m’intéresse également aux technologies de l’information à titre privé et pense avoir fait le choix d’une bonne filière.

Quelles sont les priorités du service informatique, à moyen terme?

Marcel Fehr: Cela ne fait pas l’ombre d’un doute: la nouvelle fonction «Track & Trace» de notre application de commande. De plus, nous voulons élargir en continu notre domaine E-Commerce. Nous mettons notre Webshop régulièrement à jour et perfectionnons en permanence notre App mobile pour satisfaire les demandes de clients.

Selon vous, quel a été le plus gros défi de ces dernières années?

Simon Andres: Le plurilinguisme de l’entreprise. Assurer le support et le service dans les langues étrangères est un défi de taille. Si, il y a dix ans, la communication se faisait surtout en allemand, elle se fait aujourd’hui en allemand, en français et parfois même en italien. Parler technique, et ce dans une langue étrangère, c’est doublement compliqué.