Portés par la passion et l’enthousiasme

Portrait de la succursale de Saint-Gall

Journal 2/16 SG gross

Nous exerçons une activité de grossiste à Saint-Gall depuis 1937. Actuellement, près de 50 personnes sont employées sur le site Edisonstrasse pour servir les clients de Thurgovie, Saint-Gall, Appenzell et des Grisons. Nous avons accompagné trois de ces collaborateurs.

Il est presque sept heures ce mardi matin à Herisau. Le soleil est déjà très haut dans le ciel et comme souvent à la fin du printemps, il fait encore frais à cette heure-ci. Mais Michael Etter s’est à peine mis en route qu’il peut déjà éteindre le chauffage de sa Volkswagen Passat. Depuis son garage, il rejoint la Haupstrasse pour se rendre à Wattwil chez son premier client de la journée. «Je fais partie du service externe de Winterhalter + Fenner depuis 2008», raconte-t-il. «Cela fait déjà plus de huit ans.»

A la succursale de Saint-Gall, Manuel Rechsteiner vient d’arriver dans son bureau du service interne de vente. Avant que le téléphone ne commence à sonner, il commence par traiter les dossiers arrivés depuis la fermeture du bureau la veille. Les deux écrans grâce auxquels il utilise efficacement le système de gestion des marchandises et le Webshop occupent une place centrale dans son travail. Sur son bureau, on trouve également les catalogues d’Eldas et de Winterhalter + Fenner ainsi qu’un casque qui lui permet de garder les mains libres au téléphone. Le service interne se distingue par la grande diversité des tâches qui lui incombent, raconte-t-il: «Je m’occupe des demandes, des clarifications, j’accompagne et je conseille la clientèle dans le processus de commande.»

Journal 2/16 SG Manuel

Lorsque Manuel Rechsteiner active une commande, celle-ci atterrit sur le bureau de Markus Meier, responsable d’entrepôt suppléant. L’activité bat son plein à la logistique. Le camion d’un fabricant est arrêté près d’une rampe et on entend un gros bruit dans tout l’entrepôt lorsque le chauffeur fait passer la marchandise sur la surface nervurée de la plate-forme élévatrice avec un transpalette. Les collaborateurs de la logistique s’affairent entre l’entrepôt, le magasin et la zone d’équipement et préparent les livraisons pour la prochaine tournée. «Toutes les commandes saisies par le service interne passent entre mes mains», explique Markus Meier. «Je répartis les commandes sur les différentes zones d’équipement et le personnel lorsque c’est nécessaire.»

Routine à plein régime

A Wattwil, le rendez-vous de Michael Etter avec un client touche à sa fin. Sa longue expérience au service externe lui est utile quand il s’agit de parler des livraisons, des conditions et des commandes. Avant de travailler pour Winterhalter + Fenner, il avait déjà travaillé pendant 4 ans comme conseiller clientèle. Une fois les formalités accomplies, il aime discuter du secteur électricité, des sujets qui occupent ses clients et de l’époque où il était encore monteur-électricien et faisait des tournées. «On peut dire que notre travail a changé ces dernières années», avance-t-il. «Avant, nous étions plus directement liés au processus de commande. Aujourd’hui, il nous arrive parfois de jouer le rôle de dépanneurs. Nous sommes le premier interlocuteur de nos clients, indépendamment de leurs requêtes.» Son rendez-vous suivant le conduit vers l’est, à Buchs, où il se trouve à peu près au centre de sa région d’attribution, qui s’étend de Saint-Gall à la Principauté du Liechtenstein, en passant par le canton Appenzell Rhodes-Extérieures.

Pendant ce temps, les choses tournent à plein régime à la succursale de Saint-Gall. Là aussi, on constate que les commandes simples sont devenues de plus en plus rares. Les clients s’en chargent directement via l’App mobile ou le Webshop. En revanche, ils téléphonent lorsqu’ils ont besoin d’un conseil, qu’ils sont exposés à des problématiques complexes ou qu’ils souhaitent obtenir un complément d’information sur un produit. Au service interne, ils sont à la bonne adresse, un ou une spécialiste est toujours là pour répondre à leurs questions. Manuel Rechsteiner: «J’ai commencé mon apprentissage de monteur-électricien en 1999, puis j’ai travaillé pendant trois ans dans ce domaine. Plus tard, je suis passé au commerce de gros, avant d’intégrer WF en décembre 2008. La formation d’agent technico-commercial avec brevet fédéral que j’ai suivie en formation continue me sert régulièrement dans le cadre de mon activité.»

Journal 2/16 SG Markus

A 9 h 30, il règne de nouveau une grande agitation à l’entrepôt. Markus Meier a également pour tâche de veiller à ce que les chauffeurs puissent partir à l’heure. Une bonne coordination est indispensable, surtout le midi, pour que tous les clients de la deuxième tournée puissent recevoir leur matériel à temps. Grâce à son expérience, longue et variée, il gère ces pics d’activité avec sérénité. «J’ai effectué mon apprentissage chez WF et travaillé dans tous les départements.» Il connaît donc l’entrepôt comme sa poche. «Je suis souvent en contact avec le service interne lorsque des commandes sont modifiées, avec les chauffeurs pour que le matériel soit correctement livré, et bien sûr avec les collègues de l’entrepôt quand je fais l’inventaire des stocks, prépare les commandes ou essaie d’optimiser le fonctionnement de l’entrepôt.» L’expert en logistique a déjà travaillé comme chauffeur suppléant, il s’occupait des livraisons de la nuit et de l’après-midi.

La fin de la journée de travail approche

La nuit commence à tomber sur les collines du pays d’Appenzell. Michael Etter rentre chez lui, où il va retrouver sa femme et leurs deux enfants. Aujourd’hui, il n’a pas eu le temps de passer au bureau de la succursale. «C’est justement ce que j’aime dans mon travail», dit-il. «Je suis très autonome, je suis presque un entrepreneur dans l’entreprise, j’ai des tâches bien précises à accomplir, mais je peux organiser ma journée comme je l’entends. Je ne me vois pas du tout passer mes journées devant un écran. J’aime bien être en déplacement tous les jours et rencontrer des gens.» Son profil de commercial diplômé et de planificateur marketing correspond parfaitement à son domaine d’activité et à la culture de l’entreprise. «J’avais gardé un bon souvenir de WF à l’époque où je travaillais encore comme monteur-électricien. J’apprécie l’esprit d’innovation de l’entreprise, les changements positifs et le fait que nous sommes sans cesse en train de créer de nouvelles approches. Je m’intéresse également à la technique et aux travaux manuels, ce qui est complémentaire dans mon domaine.»

Journal 2/16 SG Michael

Les bureaux du service interne ferment à 17 h 30. «Nous restons aussi longtemps ouverts pour pouvoir aiguiller les électriciens sur les commandes pour le jour suivant», explique Manuel Rechsteiner. Mais comme aujourd’hui il est du matin, il finit sa journée de travail presque une demi-heure plus tôt. Les contacts et les tâches le stimulent chaque jour. «J’aime faire face au quotidien à des défis qui changent constamment.» Sans oublier le fait qu’en janvier 2011 il est responsable suppléant du service interne et que ses responsabilités sont devenues encore plus importantes.

Au même moment, Markus Meier s’apprête lui aussi à rentrer chez lui à Zuzwil, où il s’est installé avec sa compagne quelques semaines auparavant. Il a terminé sa journée à 17 h et un de ses collègues responsable d’équipe a pris la relève pour terminer le travail de la journée à l’entrepôt. Il n’y a pas que les plans de roulement qui sont devenus plus serrés, de manière générale, le travail est plus complexe que lors de son apprentissage. «Aujourd’hui, les processus sont plus structurés, et grâce à des outils spécifiques tels que les codes barres et les scanners, tout est numérisé facilement et traçable en un clic. C’est d’ailleurs indispensable. Cela nous permet de développer constamment nos services et de proposer par exemple un suivi de commande via Track and Trace.»

Les collaborateurs profitent chez eux de la fin de la journée, ils regardent peut-être même les quarts de finale de la Ligue des champions. Demain, ils seront à nouveau prêts à répondre aux besoins des clients avec enthousiasme et passion.

Vous pouvez joindre notre succursale de Saint-Gall au numéro 5 Edisonstrasse au 071 314 77 77 ou par e-mail à verkauf_sg@w-f.ch.