Ignifugeage contre résistance au feu

Longtemps, la notion d’ignifugeage, alliée à la couleur grise, a été synonyme d’aptitude pour le montage dans des matériaux inflammables comme les
murs en bois, les plafonds creux et bien d’autres choses encore. Ce vocabulaire se rapportait en particulier aux boîtes à encastrer et aux tuyaux dans des murs en bois ou des murs creux en placoplâtre. Cela a changé depuis peu.




La nouvelle norme est applicable

Au § 2 du chapitre 4.8.2.3, la norme sur les installations à basse tension (NIBT) 2005 prescrit se qui suit :

Flammwidrigkeit gross
  • Les équipements comme les boîtes d’isolation, les combinaisons d’appareillages électriques et autres, qui sont installés dans des murs creux inflammables, doivent correspondre aux exigences d’essai des normes afférentes et renvoie ainsi à la norme EN 60670-1:2005.

La norme EN 60670-1:2005 est entrée en vigueur au 1er octobre 2005. Après une période transitoire de deux ans, la norme provisoire prEN 60670-1:2003 est abrogée. Concrètement, cela signifie qu’à compter de cette date, les essais-produits ne seront effectués que conformément à la norme en vigueur, à savoir la norme EN 60670-1:2005. Si le produit a passé le test avec succès, un certificat avec sigle de sécurité nouvellement établi aura une durée de validité de trois ans.

  • 18e partie – Résistance des matières plastiques à la chaleur excessive et au feu

Dans sa partie, la norme EN 60670-1 aborde ce problème et classe tout d’abord les prises de courant et les coffrets. La 18ème partie détermine que le test de prises de courant et de coffrets pour les murs creux et autres doit s’effectuer au moyen d’un test avec un filament chauffant à 850 °C. La norme CEI 60695-2-11 est consacrée à la structure du test et au déroulement détaillé du test avec un filament chauffant, cité ci-dessus. Cette norme décrit la température exacte, l’environnement climatique, les dimensions du filament et la durée du test. Le terme de «peu combustible» est tiré de la directive sur la protection contre les incendies de l’AEAI, classification des matériaux et composants de construction, et n’est applicable que si un bâtiment ou une installation tombent sous le coup des critères pour les consignes en matière de protection contre les incendies.

Qu’est-ce que cela signifie pour l’électricien?

La couleur grise et la désignation «ininflammable» ou «ignifuge» n’ont plus de valeur normative aux termes des normes NIBT ou EN 60670-1 et n'existent donc plus.

  • Les boîtes à encastrer et les boîtes de dérivation pour le montage dans des plafonds creux, murs creux et sur des pièces combustibles doivent avoir passé avec succès le test avec un filament chauffant à 850° C.
  • Les boîtes à encastrer et les boîtes de dérivation pour le montage dans la maçonnerie ou sur des supports non combustibles doivent avoir passé avec succès le test avec un filament chauffant à 650° C.

Bilan

L'électricien ne peut plus s'appuyer sur la couleur des matériaux ni sur les expressions «ignifuge» et «ininflammable», car elles n’ont plus de valeur normative aux termes des normes NIBT et EN60670-1. L’électricien ne devrait donc utiliser que des produits certifiés. En cas de doute, il peut demander la présentation du certificat par le commerçant ou le fabricant.



© 2009 Winterhalter + Fenner AG / ElectroLAN SA
Tous les textes et illustrations sont protégés par des droits d'auteur et n'ont pas le droit d'être reproduits sans autorisation.